Dans notre opinion, les investisseurs canadiens devraient avoir une pondération d’au moins 5 % dans l’innovation financière de premier ordre. Cette catégorie présente des perspectives de croissance attrayantes (croissance séculaire du BPA supérieure à 25 %), des rendements des capitaux propres élevés et une diversification importante par rapport aux principales positions financières canadiennes (notamment les banques). En juin 2020, nous avons lancé le FNB Sociétés financières axées sur l’innovation Hamilton (HFT) pour les investisseurs qui cherchent une exposition à des thèmes séculaires à croissance plus élevée, mais qui sont préoccupés par la volatilité à la baisse – d’où l’accent mis sur la fintech de “premier ordre” ou “établies”.

L’année passée a mis en évidence l’avantage de cette structure de portefeuille, HFT ayant une performance de 9,2 % en 2021, alors que tous les autres FNB fintech ont connu de fortes baisses. Depuis son lancement en juin 2020, HFT a fourni une performance supérieure mais avec une meilleure protection contre la baisse, ce qui lui permet de générer des rendements ajustés au risque plus élevés. La raison de cette moindre volatilité est que, par rapport à HFT, les autres stratégies/FNB fintech sont beaucoup plus exposés à : (i) les actions technologiques, y compris FAANG, (ii) les entreprises non rentables et/ou plus petites, et (iii) les marchés émergents, notamment la Chine. De plus, ces autres stratégies se négocient à des valorisations environ trois fois supérieures à celles de HFT, avec des ratios cours/bénéfices pondérés de plus de 100x[1].

Comme le soulignent les graphiques ci-dessous, HFT constitue un véhicule plus conservateur que les autres stratégies fintech, avec des rendements plus stables et une volatilité plus faible.

Depuis sa création en juin 2020, HFT a surperformé quatre grands FNB fintech en hausse de 33 %, comme le souligne le graphique ci-dessous, avec des rendements plus réguliers et plus stables, contrairement aux autres stratégies fintech, nettement plus volatiles.

Le FNB Sociétés financières axées sur l’innovation Hamilton (HFT) est un portefeuille diversifié de plus de 30 positions avec une exposition principale aux trois catégories clés suivantes : (i) paiements numériques (35 % de la valeur liquidative), (ii) données et technologies de marché (~35 %) et (iii) autres innovateurs fintech, y compris les gestionnaires de patrimoine (~30 %). Le portefeuille est orienté vers les sociétés financières mondiales à grande capitalisation, avec un accent sur les actions américaines. Selon nous, HFT offre un équilibre intéressant entre croissance, volatilité et valorisation, avec une exposition limitée aux risques les plus importants qui dominent les portefeuilles de la plupart des investisseurs dans les services financiers – à savoir le risque de crédit, le risque de taux d’intérêt, la négociation et la souscription d’assurance – qui peuvent être particulièrement volatils en période d’incertitude macroéconomique accrue.

 

Aperçus connexes :

Is the Future of Banking “Open”? (26 mars 2021)

Market Data M&A Accelerates Pivot to a Digital Future (10 février 2021)

Quatre thèmes stimulant l’innovation dans le secteur financier mondial (26 janvier 2021)

Hamilton Financials Innovation ETF: Invest in Digital Leaders Reshaping the Financial Sector (19 novembre 2021)

Fintech / Banques canadiennes : les banques numériques autonomes peuvent-elles perturber les opérateurs en place ? (17 janvier 2021)

Global Financials: The Most Attractive/Important Investment Themes in 2021 (16 novembre 2020)

Hamilton ETFs Launches Hamilton Financials Innovation ETF (1 juin 2020)

Global Exchanges, E-Brokers and Fintech: Secular and Structural Growth Drivers Abound (15 juin 2019)

____

Un mot sur la liquidité de négociation pour les FNB …

Les FNB de Hamilton sont très liquides et peuvent être achetés et vendus facilement. Les FNB sont aussi liquides que leurs actifs sous-jacents et les actifs sous-jacents sont négociés chaque jour en millions d’actions.

Comment ça marche ? Quand les investisseurs achètent (ou vendent) un FNB sur le marché, ils peuvent négocier avec un autre investisseur de FNB ou un teneur de marché pour le FNB. À tout moment, même si le volume quotidien semble faible, il y a un teneur de marché – généralement un grand courtier en valeurs mobilières appartenant à une banque – prêt à combler l’ordre du FNB (à la valeur liquidative plus un écart). Le teneur de marché souscrit ensuite pour créer ou racheter des parts du FNB par le gestionnaire du FNB (par exemple, Hamilton ETFs), qui achète ou vend les titres sous-jacents pour le FNB.

[1] Au début de l’année 2021, les titres de HFT se négociaient à un ratio cours/bénéfice pondéré du portefeuille de 35x, alors que les autres FNB “fintech” se négociaient à plus de 100x.<\p>

Hamilton ETFs:
focused 
solutions 
for 
your 
portfolio.

Stay Informed!

We are Canada's leading specialists in the financials sector.
Subscribe to get notified of our latest insights, updates and upcoming events.